Le développeur du célèbre jeu multijoueur “Rocket League” met fin à la prise en charge de macOS en mars, forçant les joueurs à passer à Windows ou à continuer à jouer sans aucune de ses fonctionnalités en ligne. Psyonix, le studio de développement appartenant à Epic, a indiqué qu’il n’était “plus viable” de maintenir la prise en charge des versions macOS et Linux de “Rocket League”. Dans un article de blog, le studio a expliqué que cela était dû à la poursuite de la mise à niveau du jeu avec les “nouvelles technologies”, ce qui met à rude épreuve le développement du jeu pour plusieurs plates-formes simultanément. Le studio a prévenu qu’il publiera le dernier patch du jeu sur les deux plateformes en mars. La mise à jour désactivera la fonctionnalité en ligne pour les versions macOS et Linux, ce qui fermera les éléments sociaux et les fonctionnalités multijoueurs en ligne, y compris les listes d’amis, les événements dans le jeu, la boutique d’objets, les classements et les classements, et même des fonctionnalités de base comme le matchmaking en ligne et privé allumettes. Malgré les fonctions désactivées, le jeu sera toujours jouable sur Mac, avec des fonctionnalités telles que le ...